10 octobre 2022

Télérama

« Remarquable distribution vocale, la mezzo Victoire Bunel est une Ino persuasive et virevoltante…”

6 octobre 2022

Opéra Online

« Le gracieux vibrato de Victoire Bunel trace les traits de crayon expressifs de son Ino. La ligne est investie sur la durée, la voix est celle d’une sirène grisante qu’on continue à écouter passionnément, attiré par les facettes conteuses et les carats étincelants auxquels elle donne accès librement. »

9 novembre 2019

Le Monde

« Dans la catégorie couple de manants au bord de la crise de nerf, les épatantes Anthéa Pichanick et Victoire Bunel trouveront un écho olympien dans la bataille… »

26 février 2019

Forum Opéra

« …D’une sérénité étonnante compte tenu de sa jeunesse, Victoire Bunel marche sur les mêmes brisées. Mezzo-soprano clair, à la diction soignée, elle est le Prince Charmant d‘une Cendrillon rendue toutes les deux à leur véritable identité vocale…. »

7 décembre 2018

Olyrix

« … À ses côtés, la mezzo-soprano Victoire Bunel s’appuie sur un matériel vocal bien assuré, une grande maîtrise du souffle et livre une prestation particulièrement concluante. La voix apparaît riche en harmoniques, bien timbrée, aux graves épanouis, aux couleurs variées : plus que de belles promesses assurément !… »

4 décembre 2018

Classic Agenda

« …Bien que l’on puisse écrire et penser librement ce soir, il est difficile de faire autrement que de saluer le brio des interprètes. Surtout lorsque l’on découvre les deux jeunes chanteuses Victoire Bunel et Clarisse Dalles. L’une, sobre et gracieuse, l’autre sensible et fascinante… »

1 juin 2018

Olyrix

« …et Victoire Bunel touche le cœur du public dans le beau rôle de Théone, par son interprétation scénique engagée et l’émotion dont elle pare chacune de ses interventions, notamment la magnifique première scène de l’acte III dans laquelle Théone essaie désespérément de retenir Phaéton, avec des mots et des accents qui, curieusement, préfigurent très nettement ceux de la Didon berliozienne »

30 mai 2018

Forum Opéra

« …Deux jeunes voix graves pour les jeunes princesses : très remarquée lors de son passage au CNSMDP, Victoire Bunel interprête avec une grande sensibilité les plaintes où s’exhalent les tourments amoureux de Théone,… »

29 juin 2016

La lettre du Musicien

« …Parmi les rôles principaux, on remarque particulièrement le talent confondant de la mezzo Victoire Bunel, parfaite Mélisande troublante et insaisissable : amplitude et richesse du timbre, technique impeccable et musicalité enivrante, tout y est. Elle forme un couple vocalement joliment assorti… »